POUR LAFRIQUE : AGISSONS EN SYNERGIE AU DELA DES CRITIQUES

Publie ce 23 juillet 2017 . 14h55

BESOINS REELS D INITIATIVES NOUVELLES NECESSAIRES POUR LIBERER LAURENT GBAGBO ET NOS PAYS AFRICAINS : POLITIQUES ET SOCIETES CIVILES SONT INTERPELLES DURGENCE
Par TOURE ZEGUEN

LES AFRICAINS SOUFFRENT PARTOUT ET ON FAIT QUOI ?
Bon début de semaine a tous les GOR et les panafricanistes en Cote d’ivoire, France et partout
Depuis l’élection de Emmanuel Macron et les mutineries successives en Cote d’ivoire en plus du constat que les burkinabés qui croyaient avoir enlevé Blaise pour le changement reviennent sur terre très déçus les africains en lutte sont interpelles.
Pire, il ya urgence surtout que partout en Afrique c’est l’immobilisme ou le recul avec la misère qui gagne du terrain au moment ou les multinationales s’enrichissent ayant pour conséquences les populations surtout les jeunes perdent espoirs et repères. Hélas
Finissons avec les réactions pour reprendre la main en innovant dans la vigueur pour Agir et donner un nouvel élan au combat sur notre continent et partout dans le camp de l’ennemi impérialiste et colon français dans la diaspora au moins.
Nous avons une obligation urgente d’initiatives encore plus attrayantes et innovantes pour gagner et arrêter ses mutins et dictateurs nous imposer le rythme et nous transformer en spectateurs de notre histoire des a présent :
Oui la CPI est discréditée et les témoins a charge ont fini par décharger les otages. Mais après ON FAIT QUOI ?
Oui ADO est discrédité, reconnu père de la rébellion de Soro , la guillotine, l’armurier ou la poudrière rebelle, et puis après ON FAIT QUOI ?
Oui les burkinabés regrettent encore de n’avoir rien obtenu ou rien change dans leur pays et être presque déçus et dégoutés. Mais après ON FAIT QUOI ?
Les congolais , les Centrafricains, les togolais , les sud africains souffrent et ON FAIT QUOI ?
Surtout Ensemble

Oui la démocratie recule au Sénégal au Tchad, et l’espoir en Centrafrique est mis en doute par Insécurité, Pauvreté et l’embargo inadmissible des ONU, France et consorts sur ce pays et nous révoltent ( Oui la RCA a besoin de son armée et ses propres armes pour se sécuriser les frontières, son or et son diamant pilles par les étrangers colons et mercenaires )
Reprenons l’initiatives et imaginons de nouvelles vagues de manifestations populaires en France en Allemagne aux USA et partout en Afrique surtout en COTE DIVOIRE, Burkina, RCA , RDC ,Sénégal en concertation panafricaine et en solidarité réelle pour libérer nos pays et nos otages car tous nous sommes lies et les ennemis de l Afrique s’organisent pour le pire contre nous .

Nous y reviendrons pour être clair et franc entre nous pour quitter l’immobilisme 
Réveillons nous des a présent pour chasser Ouattara et ses collègues dictateurs et autres incapables toujours soutenus par la France que nous devons aussi déstabiliser sinon remuer sur leurs propres terres afin qu’ils nous laissent diriger nos pays dans la souveraineté et bâtir l’unité africaine qui est notre unique et véritable option viable et durable pour tous 
Voici l unique condition pour arrêter les nombreux morts en exil et en prison en Cote d’ivoire et ailleurs.
Voici les conditions minimales pour redonner espoirs aux peuples africains d’ici et d’ailleurs dans la diaspora. 
Car toutes les libérations et souverainetés s’arrachent dans le sang et la sueur 
Mieux vaut tard que jamais et allons y jusqu'au bout ensemble 
Par Toure N Zeguen 
Mouvement Social Panafricain pour le Développement Intégral
MSPDI UBUNTU 
Email : mspdinfos@gmail.com