DICTATURE DE OUATTARA EN COTE DIVOIRE LA PEUR D'UNE FUTURE LIBÉRATION S'INSTALLE RÉELLEMENT DANS LEUR CAMP

LE PREMIER MINISTRE GON COULIBALY FOU TREMBLANT COMME ADO

Il faut leur dire que le plus grand trouble à l'ordre public, le grand danger pour la Paix, l'amour entre les Ivoiriens, le plus grand obstacle à la Réconciliation, à la la cohésion sociale c'est :

1) le maintient de Gbagbo et de Blé Goude en otage à La Haye ;
2) le maintient des prisonniers politiques en prison ;
3) la présence de Ouattara à la tête de l'État de Côte d'Ivoire ;
4) la non inculpation de Ouattara, Soro, Nyamsi, BÉDIÉ et tous les terroristes par la justice et la liberté dont ils​ jouissent .

Alors il est FAUX pour les Avocats de Ouattara de dire que" la libération du président Laurent Gbagbo entraînera des troubles dans le pays". Ce faux discours que nous avons déjà entendu de la bouche d'un autre belliciste, Venance KONAN, traduit en réalité l'état d'esprit de ces gens parvenus au pouvoir en Côte d'Ivoire par l'aide guerrière de la France contre la volonté de la majorité des Ivoiriens.

Ceux qui pensent que la libération de L'OTAGE GBAGBO, en lieu et place de la joie, doit produire des troubles en Côte d'Ivoire, ont tout simplement peur de trois choses :

1) ils ont peur parce que Laurent Gbagbo sera effectivement libéré bientôt, parce que leur"plan commun" n'a pas marché ;

2) cette libération va entraîner des scènes de grande joie en Côte d'Ivoire;

3) avec cette libération, ils ont peur parce qu'ils vont disparaître de la scène publique ivoirienne, libérant le quotidien des Ivoiriens qu'ils polluent.

En tout état de cause qu'ils aient le moral car ce n'est pas leurs cris qui s'apparentent à des jérémiades qui vont empêcher un acte divin de s'accomplir.

Par Excellence  ZADI  avec Alexis Gnagno, #REZOPANACOM

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit
#BK Afrikanewsmultimedia.com