COTE DIVOIRE :DE GRAVES DANGERS MENACENT LES JEUX DE LA FRANCOPHONIE A ABIDJAN . Par Charles Malone Mayomo

COTEDIVOIRE : VOICI COMMENT  JEUX DE LA FRANCXOPHONIE SONT  EN DANGER  SOUS OUATTARA

Par C M M

Les Jeux de la Francophonie sont menaces par le régime autocratique et ses fronts ouverts

Quel est ce dirigeant qui attaque tout sur son passage ?

Ouattara Alassane effectivement prouve a qui veut le savoir que la Cote d’ivoire va mal et même très mal. Apres avoir avoue il ya deux mois qu’il ne dormait plus du fait du manque d’argent et de la montée galopante de la misère dans le pays, Ouattara fait face a d’énormes grognes et mouvements de mécontentements des travailleurs de tous les corps et couches socio professionnelles,  des souscripteurs, des paysans et producteurs de cacao , café, de l hévéa et autres produits tels lanacarde.

En effet aucun ivoirien n’est à labri  de la misère et de l’insécurité chronique  sous Ouattara  ses com zones, dozos , milices , mercenaires et autres microbes qui ne se font plus prier pour exiger a coup de fusils leurs primes de guerre

Alors que les travailleurs et leurs syndicats sont royalement  ignores par les tenants du pouvoir impose par la France en avril 2011 contre l’ex président élu Laurent Gbagbo aujourd’hui otage de la CPI , le régime Ouattara na pu satisfaire qu’une partie de ses anciens combattants et milices tentant de mépriser l’autre partie comme il la fait aussi pour les souscripteurs et autres couches

Enfin on peut dire insécurité et la misère en Cote d’ivoire constituent en  elles seules une bombe sociale a retardement qu’aucun pouvoir responsable ne peut mépriser sauf sil n’est inconscient ou inconséquent

Car en vérité les prochains Jeux de la francophonie n’intéresse que le pouvoir qui a fini de faire la preuve de sa mal gouvernance et impunité avec son penchant criard pour le népotisme le tribalisme , le clanisme érigés en politique de gestion ( LA POLITIQUE DU RATTRAPAGE PRONEE PAR LA FAMILLE OUATTARA ) qui a fini par désabuser aussi bien les ivoiriens dans leur grande majorité que les anciens partisans de Ouattara qui clament désormais que <GBGAGBO KAFISSA> pour dire que Laurent Gbagbo était mieux pour toute la CI   

Non content de la gravite de la situation le régime impopulaire décide de déclarer la guerre a tous ses piliers en ouvrant une crise inexplicable au sein du RHDP la coalition au pouvoir

Ouattara s’est d’abord débarrassé des deux  petits partis de leur coalition diriges par l’ex ministre des Affaires Etrangères Mabri Touakeusse  et sa formation  ethnocentrique de LUDPCI ainsi que de Gnamien Konan et son petit parti dont il s’est lui-même aussi exclus désormais

Pour clore la bêtise Ouattara s’attaque désormais de son bras arme que constitue SORO Guillaume son Président de l Assemblée Nationale pro ex  rébellion  qui est encore et toujours le Chef de la branche Armée depuis leur rébellion déclenchée le 19 Septembre 2002

Dans la foulée Dramane  Ouattara ouvre aussi un autre front de plus contre le PDCI le plus vieux parti ivoirien et allie faiseur de roi dont des hauts cadres et militants sont  vires de leurs postes COMME DES MALPROPRES tout comme les proches de SORO Guillaume .

Pour qui connait la composition véritable de la société ivoirienne l’on peut le dire sans hésiter que Ouattara l’ultra minoritaire, illégitime et illégal a   déclaré la guerre a l’ensemble des ivoiriens auquel on peut ajouter ses anciens mercenaires combattants qui se sentent floues par l’ancien candidat de l’étranger, a la veille des JEUX DE LA FRANCOPHONIE déjà impopulaires.

Les derniers coups de feu entendus la semaine passée dans les camps militaires de Korhogo au nord et à Abidjan ( couronnes par plus de 3 morts, une vingtaines de blesses graves , dévasions de plus de 80 soldats et radiations de 3 autres caporaux )  ne seraient qu’un simple avertissement car selon les informations qui filtrent   des communes abidjanaises et des camps militaires tout comme chez les démobilisés mecontents . . Ouattara a de véritables soucis à se faire car en réalité il ne contrôle plus rien dans ce pays qui lui échappe chaque jour un peu plus.

Ni les forces spéciales françaises encore moins les chars de combat  sortis hier lundi des camps militaires  d Abidjan  en direction du nord  vers Korhogo , du sud vers SANPEDRO allant vers lest a Abengourou  ne peuvent sauver ce régime désormais vomi par les ivoiriens dans leur ensemble .

Enfin il faut savoir que les sujets de colères les plus anciens et nouveaux demeurent comme des volcans endormis. Il ya d’abord le cas des centaines de prisonniers politiques pro Gbagbo dont plusieurs sont morts récemment par manque de soins du faite du refus catégorique du régime a leur permettre de se soigner ( On y dénombre Tonde Bonfils, le gendarme KOUACHY le gendarme et Gnepa etc) . Ces prisonniers politiques dont les conditions de détentions sont des plus deshumanisantes car victimes de sodomies, de maltraitances corporelles, de malnutrition, détentions prolongées sans procès et sans causes justifiables. Le GIGA meeting du samedi 15 juillet dernier a Koumassi par la jeunesse du Front Populaire Ivoirien  fut déjà un réel avertissement vu le nombre massif des participants qui se sont donnes un autre rendez vous pour cette fois ci une gigantesque marche sur le Palais de Justice au Plateau ce vendredi 20 Juillet .

La fermeture des pompes funèbres, le grogne persistant des souscripteurs des agro business et l ensemble de la société civile ivoirienne organises au sein du FORSCI (Forum de la Société Civile Ivoirienne) et du FSCA (Forum de la Société Civile Africain ) en liaison avec le  GSA (Groupement des Souscripteurs de l Agrobusiness) et le SYNAPOFU-CI ( Syndicat  National  des Pompes Funèbres) ont prévu déjà d’organiser ce vendredi 21 juillet 2017  une grande manifestation de protestation  contre les abus dont le peuple ivoirien fait l’objet selon leur leader Pulchérie GBALET  qui a fait l’annonce il ya peu   

Les JEUX DE LA FRANCOPHONIE sont arrives au pire moment pour le régime Ouattara et les ivoiriens entendent utiliser cette période pour faire entendre leurs causes face a ce régime sourd et autocratique  qui ne sème que division pauvreté , misère ,insécurité , mépris et emprisonnements avec en toile de fond des dizaines de milliers d’exilés politiques ivoiriennes éparpillés a travers la sous région et le monde entier

Ouattara est en fait le pire ennemi des prochains jeux de la francophonie et nul ne sait ce qui adviendra les prochains jours à Abidjan et en Cote d’ivoire .

Désormais le coup fatal peut venir de partout  surtout de SORO GUILLAUME qui se sent trahi et mis en position de légitime défense  face a un ancien allie  détenteur de l’exécutif brutal  que ses partisans traitent d’ingrat et méchant.

Les démobilisés parmi lesquels Ado a déjà fait assez de morts semblent décidés à ressusciter leur commando invisibles a Abobo et ailleurs pour des actes de guérilla et de révoltes multiformes

Tous les participants venant de divers pays sont avertis et les ivoiriens mecontents ne peuvent  que souhaiter du bout des lèvres très bons jeux aux participants car la pauvreté et le, mépris du dictateur  deviennent de plus en plus insupportable en Eburnie  

BON JEUX AFRICAINS DE LA FRANCOPHONIE LA PEUR AU VENTRE DISENT LES PLUS OPTIMISTES

Charles Malone Mayomo

Laredaction@AFRIKANEWSMULTIMEDIA.COM

#Afrikanewsgroup

DEMOBILISES, MUTINS MERCENAIRES ET AUTRES MILICES DE AO

LINSECURITE QUI REGNE EN COTE DIVOIRE EST LOEUVRE DE ALLASSANE OUATTARA ET SON CLAN DE CORROMPUS

LA JEUNESSE DE COTE DIVOIRE APPELLE A UNE GRANDE MARCHE

VENEZ TOUS EXIGER LA LIBERATION SANS CONDITIONS DE NOS PRISONNIERS POLITIQUES CE 20 JUILLET

ADO DONNE LARGENT DES SOUSCRIPTEURS

DES FAMILLES Y ONT INVESTIS TOUTES LEURS ECONOMIES DE VIE ENTIERE

TRAVAILLEURS, POMPES FUNEBRES ET SOUSCRIPTEURS

LENSEMBLE DES IVOIRIENS EXIGENT DIGNITE ET RESPECT DE LEURS DROITS ACQUIS

OUATTARA VEUT TUER TOUS LES IVOIRIENS

LE FPI ,LE PDCI , LES SORISTES, LES TRAVAILLEURS , LES JEUNES , LES PAYSANS TOUS REVOLTES