FAUSSES INDEPENDANCES AFRICAINES :Il y a 57 ans, la France généreuse distribuait à tour de bras, des certificats de libertés provisoires à ses colonies. Par Bruno Simahou

LES AFRICAINS SONT CONDAMNES A SE BATTRE POUR ARRCHER LEUR SOUVERAINETE AVANT TOUTES CHOSES

Publie le 4 aout 2017 a 14h 25

IL Y 57 ANS !

                                                                                                                                                                   Le Le génie du général De Gaulle fut de nous faire passer de la colonisation à l’auto-aliénation. Chaque plantation coloniale était maintenant marquée par un étendard choisi par les manœuvres eux-mêmes. Ils avaient en plus, un chant officiel pour se galvaniser et un slogan pour se distinguer des  plantations d’à côté.   Drapeaux et hymnes nationales, devises et  emblèmes furent les manifestes de cette auto-aliénation confiés au contremaître désigné par la France.   

L’indépendance, nous y travaillons puisqu’elle n’existe pas encore. Aussi je voudrais encourager tous ceux qui ont encore de la dignité et de l’audace à relancer le débat de la souveraineté dans leurs nations respectives.

 A tous ceux qui croient que  la colonisation est derrière nous et que notre propos est surannée nous voulons témoigner admiration et  respect au nom du droit à la différence. A ceux qui pensent que nous vivons le plus beau des mirages, nous tendons la main car c’est ensemble que nous créerons un monde plus vrai. Une Afrique sans le FMI et la Banque mondiale dont les seuls méritent résident dans la magie d’avoir transformé des nations si riches en matières premières, en Pays Pauvres Très Endettés est notre objectif. Une Afrique sans monnaie coloniale, c’est-à-dire sans franc CFA est aussi notre objectif.

Une Afrique sans accords asymétriques est enfin notre objectif. Alors, nous parlerons allégrement d’indépendances et avec fierté nous participerons aux fêtes commémoratives dont les jours seront fixés au regard de l’histoire de la résistance et des  vaillants guerriers qui ont fait front contre l’envahisseur.

 

Bruno Symahou

#Afrikanewsmultimedia.com