COTE DIVOIRE EN CRISE : BEDIE ET SORO LACHENT OUATTARA QUI TIRE DANS TOUS LES SENS

Soro Guillaume vise par ADO mais garde son objectif

Bédié empêchent la destitution de Guillaume Soro

Guillaume Soro, le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire aurait pu être destitué de sa fonction, selon La Lettre du Continent. Cette source révèle une tentative du camp du président Alassane Ouattara de réduire à néant l’ancien chef rebelle.

Soro Guillaume ciblé par une procédure de destitution

L’ambiance entre le président de la République de Côte d’Ivoire, Monsieur Alassane Ouattara et son ancien dauphin constitutionnel n’est pas très bonne. Depuis juin dernier, les deux hommes ne se seraient plus adressé la parole. Ce qui se confirme par les attaques et ripostes des proches du PAN et certains cadres du RDR. Dernièrement, Soro Kigbafori Guillaume avait brillé par son absence au congrès du RDR. La raison, il regrette de ne pas avoir été associé à l’organisation de ce congrès qui a désigné une nouvelle direction.

D’autres raisons pourraient expliquer cette absence. La Lettre du Continent, croit savoir que l’ex-chef rebelle a été discrètement interrogé par les enquêteurs de l’ONU dans le cadre des enquêtes sur la découverte d’armes de guerre au domicile de Kamaraté Souleymane dit Soul to Soul, son chef de protocole.

Henri Konan Bédié, nouveau protecteur de Guillaume Soro

Le président Ouattara en voudrait à Soro Guillaume qu’il tiendrait pour responsable du climat d’insécurité qui plane sur la Côte d’Ivoire depuis un certain temps. Il est par ailleurs soupçonné par certains cadres du RDR d’être à la base des soulèvements récurrents de soldats et démobilisés issus des rangs de l’ancienne rébellion qu’il a dirigé pendant près d’une décennie.

Plusieurs proches du président de l’Assemblée nationale ont ensuite été évincés de leurs postes dans l’administration ivoirienne par le président de la République. Le bimensuel indique que Guillaume Soro a lui-même été visé par une procédure de destitution empêchée en haut lieu par le PDCI et son président Henri Konan Bédié. Des députés contactés démentent avoir étudié la question, même si certains reconnaissent cependant l’existence de telles rumeurs.

Bédié – Soro, une complicité qui a du bon

Le président Henri Konan Bédié qui a de très bonnes relations avec le PAN l’a même reçu plusieurs fois dans son appartement privé à Paris. Soro Guillaume, à son retour d’Europe où il était en mission, a annoncé son intention de présenter ses excuses aux présidents Ouattara, Bédié et même à Laurent Gbagbo qu’il pense avoir offensé à un moment ou un autre.

Le fossé entre Ouattara et Soro devient de plus en plus grand, alors que le Sphinx de Daoukro continue d’étendre sa main protectrice sur son “protégé”. Mais à l’allure où vont les choses, un clash entre ces alliés du RHDP n’est pas loin. D’autant plus que la présidentielle de 2020 s’annonce sur fonds de tension. Même si les apparences sont gérées comme si tout allait pour le mieux.

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit

Source: Gbagbegnon Friseur est avec Charles Malone Mayomo.

#Afrikanewsgroup

#AFRIKANEWSMULTIMEDIA.COM