LE PANAFRICANISTE BRUNO SIMAHOU INTERPELLE LES IVOIRIENS SUITE AU REFUS DE LA CPI DACCORDER LA LIBERTE PROVISOIRE AU PRESIDENT LAURENT GBAGBO

Le panafricainiste Bruno SIMAHOU invite les reistants ivoiriens a reagir un peu plus

APRES LE REFUS DE LA CPI A GBAGBO,Le Président  BRUNO SIMAHOU  REAGIT EN DEMANDANT AUX IVOIRIENS DE SE REVEILLER  FACE  LA CPI ET AU DICATEUR OUATTARA

 

Encore une fin de non recevoir. La cour vient de prendre a contre pied les avis de la Chambre d’Appel qui constatait une mauvaise appréciation de la cour dans son refus obstine d’accorder une liberté provisoire au président Laurent Gbagbo.

 Au moment même ou le plus gros témoin a charge en la personne du CEMA Phillipe Mangou peine a mettre en évidence le fameux complot, les ivoiriens continuent d’espérer et d’attendre. Ils n’ont pas  tord mais surtout, ils n’ont pas raison.

 En effet, il apparait intolérable que les pros Gbagbo se soient armes dune foi contemplative dans ce procès a connotation politique. Procès dans lequel le président Laurent s’identifie lui-même comme un otage. Croire que la vérité triomphera dans ce procès est une bonne chose mais croire sans agir est une démission en bonne et due forme.

 Je sais qu’il y en a qui parleront des offensives diplomatiques qui font bouger de manière souterraine les lignes.   Cependant, la Cote d’ivoire résistante  devrait envisager de  manière un peu plus audacieuse les conditions de la libération de l’otage de la communauté internationale puisqu’ils sont en définitive tous des otages.

 A la CPI comme dans la Cote d’ivoire profonde  ainsi que dans tous leurs pays d’accueil, les patriotes ivoiriens refroidis par l’inaction  sont devenus les simples spectateurs de leurs mises a  mort.  Ils ne font plus l’actualité. ils la subissent (comme c’est le cas avec les mandats d’arrêts qui planent sur leurs têtes comme une épée de Damoclès) et gémissent en attendant que chevauchant un cheval ailé, leurs héros a la tête dune kyrielle d’anges guerriers viennent les sauver.

Je condamne cette foi non agissante et finalement paralysante entretenue par une flaupée d hommes de Dieu  qui n’ont jamais été inspire par la HAGANA.

 Dieu n’est ni félon, ni couard. Il sait envoyer des éclaireurs a Canaan et trouver des Josué pour créer les conditions de retour des enfants dispersés dans une cité sécurisée ou coule le lait et le miel.  

Que ceux qui ont des oreilles entendent

Bruno Simahou

Auteur et Consultant politique

Président du parti panafrician  2A2B

#AFRIKANEWSGROUP

#Afrikanewsmultimedia.com

#Rezopanacom

LA LIBERTE NE PEUT SE DONNER ELLE SARRACHE ET LES IVOIRIENS DOIVENT AGIR DESORMAIS DANS CE SENS EN CHASSANT OUATTARA LE COLLABO DE LA FRANCE

un peu plus sur vous.