MESSAGE INAUGURAL DE MOBILISATION DE LA CAMPAGNE PANAFRICAINE <LIBEREZ GBAGBO-LIBEREZ LAFRIQUE > DE BRUNO SYMAHOU, Porte Parole

Bruno Symahou invite tous les panafricanistes et combattants dici et de la diaspora a adherer a la coalition LGLA

Publie le 12 octobre 2017

LAFRIQUE AUX AFRICAINS ou encore AFRICA TO AFRICANS votre think tank panafricain vous invite a adherer a la coalition de lutte denommee LIBEREZ GBAGBO-LIBEREZ LAFRIQUE .

Lisez ici le message poignant de Bruno SIMAHOU , le panafricaniste beninois , porte parole de cette coalition internationale.

 

 

APPEL AUX AFRICAINS D ICI ET DE LA DIASPORA

A tous les combattants de la liberté et de la dignité

A tous les résistants, a tous les panafricains et a tous le afro descendants

Nous adressons nos fraternelles salutations

Que les mânes de nos ancêtres, les esprits de nos valeureux martyrs et de nos illustres héros passés de l’autre cote,

Nous apportent avec le concours de l incréé créateur, la paix dans nos âmes pour un monde qui retrouve le sens du biologique, du naturel et de l humain.

A nos frères occidentaux qui ont su se ranger du coté de la vérité historique et du droit a la différence

A tous qui ont milité souvent dans des conditions difficiles contre leurs propres frères pour l abolition de l esclavage, de la colonisation, de l impérialisme rampant et des pratiques hideuses de la francafrique.

A vous tous dont les noms ont marqué l histoire ainsi qua tous ces millions d anonymes qui furent a nos cotes sur les navires d esclaves, dans les champs de coton et de tabac, sur les fronts de la première et de la deuxième guerre mondiale et dans les luttes pour les indépendances des territoires africains et de la diaspora

Nous voulons témoigner toute notre gratitude au nom de l Afrique reconnaissante.

 

En ce jour béni et déjà mémorable du 10 octobre 2017 nous entamons de manière officielle les activités du Think Tank AFRICA TO AFRICANS que nous venons de lancer sur les fonts baptismaux.

AFRICA TO AFRICANS qui apparait dans le macrocosme des mouvements panafricains comme le dernier né  est déjà assez vieux puisqu’ il est porté a bout de bras par des hommes et des organisations dont les convictions panafricaines vieilles de plusieurs décennies ont fait leurs expériences sur le continent et dans la diaspora.

Du haut de notre longue expérience dans la résistance contre l impérialisme, nous avons constaté que notre combat a tardé a aboutir faute d une matrice opérationnelle largement partagée. Nos chantiers sont nombreux et nobles mais nos stratégies multiples ne nous ont pas permis de mesurer de manière significative nos victoires.

Aussi, nous  avons décidé de donner un coup d accélérateur a nos luttes éparses pour la libération de l Afrique. Il est clair que notre histoire et notre avenir sont pris en otage et que nous n avons plus le droit de tergiverser de ce fait indiscutable. Par voie de conséquence, notre libération des serres du prédateur commun ne peut et ne doit faire l objet d un quelconque débat car nous devons nous libérer ICI ET MAINTENANT.

Toutefois, notre volonté de voir l Afrique libre doit désormais rimer avec une stratégie de libération. C est elle qui nous dira comment nous parviendrons a bout de nos ennemis. C est donc pour répondre a cette préoccupation majeure, que nous avons décidé de faire la lumière sur  nos contradictions principales et celles secondaires.  

 Je tiens à vous rappeler que quand nos oppresseurs décidèrent de nous esclavagiser, ils mirent a contribution toutes les puissances religieuses, politiques et financières de l époque en ordre de bataille.

Ainsi, décidèrent-ils à Berlin de la méthodologie de notre dépeçage et de notre exploitation. Ils l ont voulu, ils l ont décidé et ils l ont fait sans se marcher la dessus. En revanche, nos combats ne passeront jamais le cap des coups de gueules si nous n opposons a la machine méticuleusement articulée et ingénieusement oriente contre nous, une contre offensive dynamique et structurée. Nos petites victoires glanées ici et la, finissent par flétrir et s évanouissent dans les brumes du temps. En Algérie, en Angola, en Namibie, en Guinée Conakry, en Ethiopie, en Afrique du Sud, nos victoires pourtant éclatantes ont vite fait de devenir des reliques puisqu’ en définitive, nous sommes toujours le continent le plus exploité, le plus humilié et le plus pauvre de la planète.

Convaincus que nos petites victoires nous autorisent a en avoir de plus grandes, le Think Tank AFRICA TO AFRICANS a décidé de lancer avec vous une série de campagnes énumérés dans notre document cadre disponible sur le site afrikanewsmultimedia.com

 De toutes les campagnes aussi importantes les unes que les autres, nous avons mis en avant la campagne LIBEREZ GBAGBO- LIBEREZ L AFRIQUE.

 Loin de nous l idée de caporaliser toutes les initiatives sur le continent et dans la diaspora, le Think Tank après plusieurs analyses et plusieurs débats  contradictoires a retenu que rien ne doit plus justifier la dispersion de nos énergies pendant que l un des nôtres, est déporté et injustement détenu a la Haye. Pour rappel, il faut noter que le président Laurent Gbagbo vient de fêter ses 72 ans après six ans passes a la Cour Pénal International. C est pour la Cote d Ivoire son pays et pour toute l Afrique, une humiliation intolérable. Le débat ici n est pas de savoir si Laurent Gbagbo est panafricain et s il mérite notre solidarité. Non, nous ne souhaitons pas entretenir ce débat indécent pour conforter ceux de nos frères qui n ont pas fini de s adonner aux jeux puérils dans l arrière cour.

Réconfortés par le fait que notre engagement pour l Afrique aura toujours raison de nos immanquables contradictions, nous invitons avec empressement tous les leaders panafricains, tous les artistes, tous les partis progressistes, tous les travailleurs de nos administrations publiques et de nos entreprise privées, tous les artisans, toutes les forces paysannes de nos campagnes ainsi que tous  ceux dont le cœur continue de battre au rythme de l Afrique de nous rejoindre sans hésitations et sans calculs car   Laurent Gbagbo est le Web Dubois, le Marcus Garvey, le Martin Luther King, le Bob Marley, le James Brown, le Jessie Owen, le Fela Anikulapo Kuti, le Myriam Makeba, le Johnny Clerg de notre époque. Assurément, il incarne nos fiertés du passe et nos espoirs à venir.  

 LIBEREZ GBAGBO LIBEREZ L AFRIQUE c est s engager aux cotes de nos frères du Mali, de la Centrafrique, Congo, du Soudan, de la Lybie et de la Cote d Ivoire toujours en proie aux bruits de bottes et aux exécutions perpétrées par des enfants soldats malicieusement désignés par le terme de microbes pour masquer la vérité.

LIBEREZ GBAGBO LIBEREZ L AFRIQUE, c est mettre à nues les causes profondes des guerres qui embrasent le continent pour chercher des solutions endogènes durables.

LIBEREZ GBAGBO LIBEREZ L AFRIQUE, c est prendre en compte toutes préoccupations exprimées dans chacun de nos états en n intégrant que le facteur déclencheur qui nous conduira vers une solution rapide qu est la libération du président GBAGBO. En effet, le président LAURENT GBAGBO porte en lui tous nos espoirs car son combat est celui de tous les valeureux fils de notre continent.    Laurent Gbagbo est notre Sékou Toure, notre Um Nyobe, notre Ben Bella, notre Sylvanus Olympio, notre Hamilcar Cabral, notre Thomas Sankara, notre Kadhafi et nous  n’attendrons pas l irréparable pour reconnaitre tous le sens de son combat pour l Afrique.

Frères et sœurs d ici et d la diaspora, notre engagement a libérez notre continent a pour but ultime de donner a notre monde en voie de dégénérescence du fait du capitalisme outrancier et de la chosification de l homme, une nouvelle terre d espérances pour permettre au biologique, au naturel et a l humain de retrouver tous leurs droits confisqués par ceux qui se sont maladroitement et injustement rendus maitres du monde.

Vive l Afrique une et solidaire, je vous remercie.    

Bruno Simahou

 Pour la Coalition LIBEREZ GBAGBO-LIBEREZ LAFRIQUE  

Bruno SYMAHOU

Porte Parole

#AFRIKANEWSGROUP

#Afrikanewsmultimedia.com

#Rezopanacom

LIBEREZ GBAGBO -LIBEREZ LAFRIQUE