KAKRY KHAZA EN INTERVIEW:LE PARLEMENT AGORA DU CAMEROUN(PAC) A REÇU MERCREDI 18 OCTOBRE, LE CAMARADE Khaza Kakry PRÉSIDENT DU RÉSEAU DES COMMUNICATEURS PANAFRICAINS(REZOPANACOM).

JEAN BLAISE AYEMENE alias KAKRY KHAZA , President du REZOAPNACOM est resolu a pousser lensemble du mouvement panafricain a la victoire des Africains

Publie le 19 octobre 2017 a 17h 50
 
LE CONTENU DES ÉCHANGES.
 
PAC: bonsoir président, merci d'avoir accepter notre invitation.
 
Kakry Khaza: bonsoir a tous. Je suis Jb AYEMENÉ, Kakry Khaza sur les reseaux sociaux. Je suis panafricain, pour ceux qui veulent ce detail, je suis Ivoirien de naissance. Vivant en exil depuis 6 ans. Je suis président du REZOPANACOM qui est le Réseau des communicateurs Panafricains. Le REZOPANACOM est un Mouvement de Communicateurs que nous avons créé depuis 2016 après le constat que la communication étant le talon d'Achille d'un combat de libération, les occidentaux qui etaient nos bourreaux ne pouvaient pas faire notre communication (tournée contre eux) pour nous. Voilà le sens de la création du REZOPANACOM
 
PAC: Merci président pour cette brève présentation. Je vais maintenant rentrer dans le vif du sujet et ma première question est de savoir si le REZOPANACOM a un siège. Si oui, il est basé dans quelle capitale ?
 
Kakry Khaza: Oui le REZOPANACOM dont le Congrès Constitutif s'est tenu le 19 Août de cette année 2017a Cotonou, au Bénin a son siège a Cotonou.
 
PAC: Le REZOPANACOM bénéficie t il de quelques soutiens que ce soit?
 
Kakry Khaza: Soyez plus précis, quels genre de soutiens ?
 
PAC: Je veux parler du soutien logistique ou un fond de roulement. Ce sont les membres qui cotisent ou alors le réseau est soutenu par des organisations ou les Élites Africaines?
 
Kakry Khaza: Le REZOPANACOM fonctionne sur fonds propres. Et quelques fois, il bénéficie du soutien de quelques autorités pan-africanistes qui lui sont proches. Toutefois, nous comptons sur nos propres moyens en general car pour aller loin, il ne faut pas être assujetti
 
PAC: Quels sont les projets à court terme du REZOPANACOM?
 
Kakry Khaza: Avant de parler des projets, j'aimerai rappeler nos objectifs et nos missions,pour permettre aux camarades de mieux comprendre. L'article 3 de nos statuts stipule que le REZOPANACOM se bat pour que l'information vraie arrive dans toutes les contrées, dans les organes de presse, tout organisme et auprès de tous les peuples du monde en général, et principalement auprès des Africains. Le REZOPANACOM rassemble en une union volontaire des hommes et des femmes épris de Justice et de liberté, engagés contre toute forme de domination sur l'Afrique et en Afrique, et utilisant la communication comme moyen d’expression et de lutte démocratique. Pour ce qui est des objectifs, l'article 4 precise que le REZOPANACOM est une association de communicateurs panafricains, qui partagent les idéaux du panafricanisme et luttent pour la souveraineté de l'Afrique et son développement vrai. Pour ce faire, le REZOPANACOM aura à :  Réunir tous les communicateurs africains autour du panafricanisme et pour le panafricanisme ;  Aider à désaliéner nos populations en envoyant l'information vraie le plus loin possible, auprès de toutes les couches sociales, même celle des lointaines contrées ;  Faire entendre nos voix dans les cercles de décisions, dans les forums de discussions et dans l'opinion internationale toute entière par la communication ;  Contribuer à crédibiliser la voix de l'Afrique ;  Cultiver la solidarité entre les membres ;  Couvrir tous les médias d'une image positive de nos leaders ;  Être des canaux pour relayer les activités et actions de nos leaders et dirigeants engagés dans un programme de souveraineté et de développement de l'Afrique ;  Aider à trouver des supports de communications et d'informations pour la population afin qu'elle soit une consommatrice assidue et obligatoire de l'information vraie ;  Créer une véritable interaction et synergie d'actions entre les outils de communications traditionnelles (presse audiovisuelle et écrite) et la communication web, principalement celles des réseaux sociaux ;  Etablir une solidarité à travers une fraternité et une franche relation de camaraderie entre membres du REZOPANACOM de différents pays ;  Définir des stratégies de communications sur des sujets donnés et faire des campagnes de communication sur lesdits sujets et/ou cibles choisis ;  Créer des équipes spécialisées dans des domaines à choisir pour diversifier l'information ;  Organiser ou participer aux forums de discussion et conférences sur la communication politique, le combat panafricain etc. Alors le REZOPANACOM a une Direction Centrale et 6 Coordinations que je citerai par la suite
 
PAC: À votre avis, la presse Africaine se porte t-elle bien?
 
Kakry Khaza: La presse se porte très mal, surtout la presse africaine
 
PAC: Pourquoi ? Kakry Khaza: Parce qu'elle n'est pas libre, elle est inféodée au politique, justement parce qu'elle na pas les moyens de fonctionner sur fonds propres, donc pas les moyens d'être indépendante
 
PAC: Pensez vous qu'ailleurs la presse n'a pas les mêmes problèmes ?
 
Kakry Khaza: Ailleurs, les journalistes ont bien plus de droits, de protection et n'ont pas les problèmes existentiels. Ils ont donc les moyens d'être plus libres que ceux d'Afrique, quoique je reconnaisse qu'il y a aussi des problèmes
 
PAC: Quels sont ces problèmes ?
 
Kakry Khaza: Ces journalistes d'ailleurs subissent aussi l'influence des politiques et des pouvoirs, leur sécurité, quoique bien plus intéressante, n'est pas totale, et il y aussi la cupidité des journalistes, les menaces qu'ils subissent de la part des patrons de presses, etc... Tout ça n'est pas propice a un travail sans tâches
 
PAC: On apprend que le panafricanisme n'est pas une unité philosophique claire, Â quelle tendance appartenez vous?
 
Kakry Khaza: Je ne connais pas toutes les tendances du Panafricanisme, mais moi je suis un panafricaniste actif, je suis pour une Afrique unie autour de valeurs communes que nous obtiendront par le combat actif et solidaire. Je suis pour que les frontières nationales sautent le plus tôt possible, mais avec la manière. Si vous êtes plus précis sur le tendances, je pourrai donner d'autres détails. Sinon je ne suis pas dans les théories livresques
 
PAC: Vous vous reconnaissez en KEMI SEBA?
 
Kakry Khaza: je connais Kemi par le biais de la presse. Se reconnaitre en Kemi, non. Je ne sais pas ce que ça veut dire. Toutefois je soutien le combat qu'il mène.
 
PAC: Pourtant il est lui aussi panafricaniste
 
Kakry Khaza: Soutenir un combat conduit par un individu ne veut pas dire se reconnaitre en lui. Ce terme a une trop grande portée. Je ne me reconnais pas en lui, mais j'épouse le combat qu'il porte
 
PAC: le rezopanacom a t il une ligne de communication précise? Si oui lequel?
 
Kakry Khaza: Nous soutenons tout combat Panafricain, tant que l'action est bonne pour la souveraineté, l'essor et le développement de l'Afrique nous soutenons ce combat et les actions qui en découlent. Notre Slogan est : "REZOPANACOM, Nous parlons pour l''Afrique" Nous ne parlons pas pour un individu, pour un pays, mais pour toute l'Afrique. Cest sur cette ligne que se fonde notre communication. Tout pour l'Afrique, parler pour l'Afrique, défendre l'Afrique.
 
PAC: Quelles sont les difficultés que vous rencontrez dans votre démarche ?
 
Kakry Khaza: La structure vient de naitre, naturellement n'ayant pas de gourou caché derrière et fonctionnant en grande partie sur fonds propres, nous avons quelques soucis de tâtonnement des premiers moments. Ce que nous nous attelons a régler. Aussi, nous sommes dans la phase d'installation de nos Coordinations Nationales qui sont les représentations du REZOPANACOM dans les pays Africains donc rechercher les personnes credibles, honnêtes, engagés et dynamiques nest pas chose aisée, toutefois ca avance bien. Nous avons pour le moment 6 Coordinations : 1 - Cameroun 2 - Benin 3- Cote d'ivoire 4 - Ghana 5 Burkina 6 Mali On cherche a en installer dans tous les autres pays d'Afrique et nous lançons un appel a tous ceux qui sont intéressés. Point n'est besoin d'être journaliste, il faut juste être Panafriniste et utiliser la com pour le combat.
 
PAC: Merci président. J'ai une question et je vous invite à faire un choix et en fonction de ce choix je vous poserai la dernière question: 1)-CAMEROUN 2-Cote d'ivoire 3- Lybie
 
Kakry Khaza: Cameroun
 
PAC: Quel est le sentiment de l'ivoirien que vous êtes vis à vis de la presse camerounaise au sujet du traitement de l'information relative à la récente crise en Côte d'Ivoire votre pays?
 
Kakry Khaza: Un sentiment positif, un sentiment de satisfaction et de reconnaissance. Je salue la presse et le peuple Camerounais pour son soutien inlassable.
 
PAC: Le Nom Thierry Mbepgue vous dit quelque chose?
 
Kakry Khaza: Je connais Thierry, c'est un frère, un vrai combattant que j'admire et j'encourage dans sa débauche d'énergie pour le combat de notre continent ‪
 
PAC‬: La fausse information pullule depuis quelques temps sur le continent. Comment repondez-vous à la désinformation faite par les africains ? Qui en est la victime réelle ?
 
Kakry Khaza: La désinformation ne peut profiter aux Africains, il faut y remédier c'est lun des objectifs du REZOOANACOM, il faut emmener l'Africain a faire sa propre communication, a être le maitre de sa propre parole et le diffuseur de ses actions. Nous voulons faire du peuple, non pas un simple communicateur, mais un acteur de sa communication. Il faut donc rendre l'information crédible en faisant la communication de proximité, c'est un point parmi toutes les propositions que nous avons.
 
PAC: Ouattara ou Gbagbo ?
 
Kakry Khaza: un vrai PANAFRICANISTE ne peut pas être pour dramane Ouattara, je suis GBAGBO a 100%
 
PAC‬: Quels types de relations comptez vous entretenir avec l'Union africaine, et croyez vous aux capacités réelles de cette organisation à promouvoir le panafricanisme?
 
Kakry Khaza: Nous allons être un miroir pour l'UA, afin que cet organisme voit a travers les critiques du REZOPANACOM ce que les africains pensent de lui en bien ou en mal. Je crois que l'UA doit être repensé. Il doit cesser d'être une caisse vide. Et être vraiment au service de l'Afrique.
 
PAC: Un vrai panafricaniste devrait il soutenir les notions d'ivoirite au détriment de l'africanite?
 
Kakry Khaza: Je ne sais pas ce que c'est que l'ivoirité. Si vous me dites ce que c'est et les actes d'ivoirité posés par GBAGBO je serai enchanté de vous répondre
 
PAC: N'avez vous pas l'impression que les vieilles dictatures ont souvent l'intention d'utiliser le panafricanisme comme prétexte de leur longévité au pouvoir? Quel est le chef d'État africain actuel que vous considérez comme panafricaniste et pourquoi?
 
Kakry Khaza: Je ne vois pas de vielles dictatures qui utilise le panafricanisme, donnez moi un seul nom. Je sais par contre que nous ne devons pas nous laisser dicter notre fonctionnement et suivre aveuglement la philosophie des occidentaux. Quoique je sois pour l'alternance, mais je crois qu'il faut laisser au peuple, je dis bien au peuple, le soins de choisir qui il veut. La Démocratie n'est-elle pas le choix du peuple, pour le peuple et par le peuple? Autant nos dirigeants ne doivent pas s'imposer au peuple, autant on doit pas imposer au peuple qui que ce soit. Nos dirigeants actuels surfent sur le panafricanisme, nous attendons des actions concrètes
 
PAC‬: Connaissez vous en Afrique, un seul chef d'État qui soit en train d'appliquer une politique panafricaniste?
 
Kakry Khaza: Je crois que certains chefs d'États font des efforts, mais nous attendons bien plus car le peuple souffre. Il ne suffit pas de critiquer pour critiquer, car on dit bien qu'un peuple n'a que les dirigeants qu'il mérite. Quand on n'est pas D'accord on dit non et on l'assume. C'est bien pour ça que nous devons sortir des salons et embrasser le terrain pour imposer nos idées. Il nous revient a nous de trouver de vrais leaders panafricaniste et de les soutenir pour prendre le pouvoir. Point n'est besoin de crier ou d'accuser a n'en point finir. Organisons nous et degageons ceux qui sont les bourreaux de l'Afrique. Voici de quoi il est question. Et cela est notre rôle et une mission pour nous tous.
 
PAC‬: Avez vous des contacts avec les premiers partis politiques panafricanistes comme l'ANC?
 
Kakry Khaza: Oui mais pas direct pour le moment, mais je connais des membres de ces partis la. Le REZOPANACOM vient de naître et s'attèlera a prendre des contacts formels avec ces partis et mouvements. Par exemple Le FPI, l'ANC, etc
 
PAC: Le RDR également ?
 
Kakry Khaza: Le RDR est un parti tribal et sous fifre des impérialistes. La preuve...
 
PAC: Quelle lectures faites vous des problèmes de sécession en Afrique?
 
Kakry Khaza: Je ne suis pas d'accord avec les questions sécessionnistes. Je crois que c'est un affaiblissement de nos états et de l'idée d'union. Il faut plus aller au fédéralisme panafricain.
 
PAC: Quels sont les projets du REZOPANACOM a court terme ?
 
Kakry Khaza: Installer nos bases dans les pays. Prendre contact avec les organisations panafricaines et africaines ainsi que les leaders. Continuer la communication comme d'habitude autour des actions panafricaines. Créé notre site etc
 
PAC: Avec quel leader politique travaillez vous au niveau du Cameroun?
 
Kakry Khaza: Le Coordinateur du REZOPANACOM au Cameroun c'est le frère et camarade Patient Parfait Ndom. Lorsque Bachir est le 1er Vice Président de la direction centrale que je dirige.
 
PAC: Quelles stratégies comptez vous mettre en place pour la sécurité des panafricanistes,à la lumière des assassinats de sankara et khadafi?
 
Kakry Khaza: La seule stratégie efficace de sécurité est la MOBILISATION des masse autour de nos leaders. Sinon le reste est éphémère. Il faut être très mobilisés autour de nos leaders.
 
PAC: Pensez vous que les autres ont été abattus parce que les masses n'étaient pas mobilisées?
 
Kakry Khaza: Elles ne l'étaient pas assez et elles étaient plus ou moins peu ou mal organisées. Aujourd'hui nous bénéficions d'outils qui n'existaient pas avant. La mobilisation aujourd'hui se fait physiquement et virtuellement et c'est bien mieux qu'avant
 
PAC: Un mot à l'endroit des membres et ce sera tout
 
Kakry Khaza: Je voudrais saluer tous les membres de ce forum, ceux qui ont pu suivre de bout en bout, comme tous ceux qui nous liront plus tard. Je voudrais humblement les encourager dans ce effort et ce combat, c'est pas facile, mais c'est justement parce-que c'est pas facile que le sort a voulu que ce soient eux qui jouent ce rôle d'eveilleurs de conscience car ce sont des hommes et femmes de valeurs. Qu'ils sachent que ce qu'ils font est important pour le combat commun. Je les salue, je salue les initiateurs de ce forum auquel je souhaite longue vie. Je te salue cher frère et camarade Leon, et je salue mon frère Thierry Mbepgue pour l'opportunité donné au REZOPANACOM d'échanger avec vous ce soir. J'ai été particulièrement heureux. Je vous remercie sincèrement.
Merci encore et que DIEU Nous Bénisse
FIN
 
#AFRIKANEWSGROUP
#Afrikanewsmultimedia.com
#Rezopanacom

KAKRY au Benin au lancement du Memorial T SANKARA

ECHANGES ENTRE PANAFRICANISTES