DECOUVREZ LE DOCUMENT CADRE ACTUALISE, JUSTIFICATIF DE LA CAMPAGNE PANAFRICAINE <LIBEREREZGBAGBO-LIBEREZLAFRIQUE>

En Laurent Gbagbo nous voyons NKRUMAH, SEKOU TOURE, THOMAS SANKARA,KADAFI, BEHANZIN ET UM NYOBE

Publie le 21 octobre 2017 a 14h 15

POUR TOUS LES AFRICAINS , LEADERS , RESPONSABLES DORGANISATIONS PANAFRICAINES ET DES DROITS DES CITOYENS AFRICAINS- POUR TOUS LES MOUVEMENTS ,SYNDICATS, PARTIS POLITIQUES ET ASSOCIATIONS DIVERSES . PRENEZ CONNAISSANCE POUR ADHERER

AFRICA TO AFRICANS

Présente le

Lancement Officielle  de  la Campagne Internationale

 

LIBEREZ GBAGBO-LIBEREZ L’AFRIQUE

FREE GBAGBO –FREE AFRIKA

 

 

Laurent Gbagbo, le président élu de la COTE DIVOIRE pris en otage a la CPI depuis 2011

 

JUSTIFICATION

Les premiers combats pour la dignité et la souveraineté en Afrique, datent déjà des premiers contacts et de l’ère des razzias. A ces époques lointaines, les hommes en prenant leurs jambes à leurs coups, en croisant le fer avec  l’envahisseur ou en se suicidant, traduisaient leurs attachements à la liberté. Des chefs et des rois dont on ne parle pas assez ont oppose une résistance farouche au prédateur blanc pour défendre leurs peuples et préserver leurs territoires. Ils manifestèrent ainsi leurs attachement a la liberté et l’on peut aisément situer les frémissements du panafricanisme a cette époque la. Dans les forets, sur les navires, dans les plantations du nouveau monde et des caraïbes, il y eut des actes de résistances. Quand ils engagèrent les combats héroïques pour échapper aux esclavagistes, les noirs ne s embarrassaient ni de leurs tribus ni de leurs nationalités mais plutôt de leurs conditions d’opprimés.

 Des années plus tard, quand ils furent utilises comme chaires a canon pour retarder la progression des armées allemandes, les tirailleurs recrutes dans tous les coins de l’Afrique s’identifièrent a leurs statuts de soldats et a leurs origines communes, c’est à dire l’Afrique. En tant que résistants, esclaves, colonises, soldats, les africains subirent les mêmes humiliations et leurs combats face au même dominateur fit le même. D’ailleurs, des noms qui ont résisté a la falsification de l histoire nous sont parvenus et continuent de nous subjuguer. Il s’agit de, Chaka Zulu, Behanzin, Samory, El hadj omar tall, Lat Dior du Cayor, Anne Zinga, Ousmane Dan Fodio, Kadio Amangoua, Zokou Gbeuly, Bio Guera, Kaba. Encore plus près de nous, ils ont porte les noms illustres de Julius Nieyerere, Jomo Kenyatta, Amilcar Cabral, Sekou Toure, Dos Santos, Robert Mugabe, Hailé Sélassié, Thomas Sankara, Kadhafi. A cette longue liste, il convient de mentionner le successeur et l héritier de tous les combats pour la dignité africaine. Au moment même ou nous écrivons, il est l’otage des colonialistes et des esclavagistes qui sévissent malheureusement encore sur notre continent.

Le président Laurent Gbagbo puisque c’est de lui qu’il s’agit est depuis le 11 avril 2011, le nouveau visage de la résistance africaine et mérite de la part des dignes fils de l’Afrique, une solidarité sans faille. C’est pourquoi, nous en appelons a tous les mouvements panafricanistes dont les actions se situent dans la droite ligne des combats de Web Dubois, Georges Padmore, et autres Marcus Garvey a une reprise d’initiatives méthodiques et coordonnes. Il y a certes sur le continent et  dans la diaspora des contradictions  et des angles d’observations divergents sur le combat lui-même et sur la manière de le mener  mais il urge de retrouver une matrice opérationnelle. Tout en respectant, toutes les initiatives qui maintiennent la pression sur l’oppresseur commun, il urge de rappeler que l’un des nôtres est pris en otage par l’impérialisme et qu’aucune indifférence ne peut se justifier a son endroit.

 Pour ce qui nous concerne, nous n’attendrons pas l’irréparable pour faire des célébrations a titre posthumes et des commémorations  tout azimut. Laurent Gbagbo a besoin de nous ici et maintenant et sa libération constitue pour nous, la contradiction principale de tous nos combats. A tous ceux qui continuent d’être dubitatifs concernant son immense combat, nous conseillons toute la littérature que ce chercheur en histoire et passionne des valeurs de gauche nous a légué. Pour nous qui avons fait cet exercice, il n y a l’ombre d’aucun doute, cet homme est un africain décomplexé, un illustre panafricaniste qui rêvait  grand pour son peuple et pour l’Afrique.

 Refonder la Cote d’ivoire fut son rêve  et justifie son long séjour à la CPI. Le budget sécurisé, le financement effectif de la décentralisation, l’Assurance Maladie Universelle, la rétrocession de la filière café cacao aux planteurs, la rupture effective avec le franc CFA, le redressement fiscal des entreprises française tacitement exempts d’impôts depuis les indépendances, la loi sur le foncier pour réduire leurs mains mise sur les  terres ivoiriennes, la suppression de la carte de séjour institue par Alassane Ouattara constituent pour nous des actes héroïques. En demandant un élan de solidarité pour Laurent Gbagbo nous ne quémandons la pitié de personne mais rappelons un devoir historique et humain de solidarité envers un digne Africain qui est au front en notre nom a tous. Ce rappel nous parait déterminant parce qu’il continue de trottiner dans de nombreuses consciences, une image hideuse de Laurent Gbagbo. Dix ans de lessivages médiatiques ont eu raison de beaucoup. Devenus des terrains âprement laboures et rendus fertiles par les offensives de RFI et de France 24 notamment, de nombreux intellectuels et des panafricains qui ont pignon sur rue ont fini par intégrer les cliches qui se sont saisi d,eux par doses homéopathiques.

Non, il n’appartient pas a la France  et encore moins a ses valets et a ses canaux de communications politiques de nous dépeindre nos chefs d’états et Laurent Gbagbo en particulier. A ceux qui ne s’investiront pas dans ce combat de l heure, nous ne ferons pas de démonstration pour dire que ce grand homme est moralement et politiquement défendable. Seule l histoire nous jugera et nous dira qui  a été complice de la France et de l’occident qui nous mène depuis des siècles, une guerre impitoyable cruelle et brutale.

De leurs officines telle que la CPI, le FMI, la banque Mondiale, il ne viendra jamais de salut pour l’Afrique. Les coopérants et les bailleurs de fonds injustement appelés Partenaires Techniques et Financiers ne font que perpétuer le système des marchands d’armes et d’esclavages. Ne pas le comprendre est suicidaire car les puissances impérialistes qui nous assujettissent ne sont pas des amis. Et d’ailleurs, un grand homme d’état français nous informait que les Etats n’ont pas d’amis mais des intérêts.

 

L AFRIQUE TOUJOURS ENTRE LES GRIFFES DES PREDATEURS OCCIDENTAUX

 Des lors, il nous appartient de ne pas tergiverser et surtout de ne pas nous tromper de cible dans notre combat. Notre combat final est politique car les panafricanistes doivent parvenir au pouvoir d’état pour opérer les reformes nécessaires qui nous conduiront a la renaissance.

 Aimer Thomas Sankara, Kadhaffi, Kwame Nkrumah, Patrice Lumumba et refuser l’engagement politique est une démission pure et simple. Ces hommes de valeurs que nous adulons aujourd’hui ont marque positivement l histoire de l’Afrique en tant que hommes politiques et chefs d’Etats. Sil n’était chef d’Etat, Thomas Sankara n’aurait jamais eu de discours devant François Mitterrand. Il n’aurait jamais parle au nom du Burkina Faso pour demander a la tribune de L’Union Africaine et de l’ONU, l’annulation de la dette africaine et celle des pays du tiers monde. Comment  aimer tous ces illustres panafricanistes en se désolidarisant de leurs engagements politiques. Au regard de ce qui précède et considérant le legs de tous les résistants africains face a l’esclavage et a la colonisation sous toutes ces formes, nous déclarons ici et maintenant qu’il y a un seul combat et un seul mot d’ordre

LIBEREZ GBAGBO LIBEREZ L’AFRIQUE

Soutenir Laurent GBAGBO c’est respecter les mânes de nos ancêtres et tous les martyrs qui ont verse leurs sangs pour la mère patrie. Qu’il vous souvienne que tous les héros résistants ont été caricatures comme des sanguinaires, des ennemis de la paix et du développement et qu’il ne nous appartient pas d’être des relais de ces cliches savamment entretenus.

 LIBEREZ GBAGBO c’est lutter contre le franc CFA car il nous a déjà indique la voie en battant la monnaie souveraine ivoirienne (Gbagbo avait programme officialiser la monnaie ivoirienne le 15 avril 2011, le 11 avril il fut renverse par le coup d’Etat de la France).

 LIBEREZ GBAGBO  c’est lutter pour une nouvelle éducation, une nouvelle économie, une nouvelle orientation de la recherche et de la technologie puisqu’il a crée a cet effet, l’Académie des Sciences de la Culture, des Arts et de la Diaspora ASCAD.

LIBEREZ GBAGBO c’est opter pour la rupture des accords asymétriques et la transformation de nos matières premières dans nos pays car il a arrache la filière café cacao aux multinationales françaises.

Voici pour ceux qui ne le savent pas ou qui feignent de l’ignorer, les raisons profondes pour lesquels la France impérialiste en s appuyant sur le troisième homme a engage contre la Cote d’ivoire souverainiste de Laurent GBAGBO, une guerre de déstabilisation parachevée par le coup d’état du 11 avril 2011.

 Enfin la campagne LIBEREZ GBAGBO LIBEREZ L AFRIQUE demeure le seul combat qui doit cristalliser nos énergies et nous le mènerons avec beaucoup de lucidité et de détermination jusqu’a la libération du président Laurent Gbagbo puisque des chantiers encore nombreux  nous attendent sur le chemin de la souveraineté.

LIBERER L’AFRIQUE

Libérer l’Afrique est l’objectif final du combat panafricain. Pour y arriver,  il  faut désormais fédérer toutes nos initiatives. LIBERER GBAGBO devient alors un tremplin pour démontrer notre unité dans le malheur au moment l’un des nôtres est dans le griffes de l’occident.

 LIBERER GBAGBO CEST LIBERER LAFRIQUE car désormais aucune contrée ne sera abandonnée seule face a la furie de l’impérialisme. Aucun peuple ne luttera seul contre les prédateurs occidentaux puisque notre nouvelle dynamique d’offensive anti  impérialiste aboutira obligatoirement a l’édification des Etats Unis d Afrique notre seul salut a tous.

LIBEREZ GBAGBO C’EST LIBERER TOUS LES LEADERS ET COMBATTANTS AFRICAINS afin de les préserver définitivement du banditisme international. En effet, nos bourreaux ne connaissent ni droits de l’homme, ni démocratie, ni justice, ni humanisme. Il nous appartiendra en nous libérant de restaurer une civilisation universelle ou l’homme retrouve le sens des cultures et de L’homme.

 

 

LES ACTIONS

1 ACTIONS A COURT TERME

-         Conception d’un identifiant logo à partager partout (LOGO UNIQUE en français/anglais)

-         Lancement de la campagne FREE GBAGBO-FREE AFRICA sur les réseaux sociaux (Messages Vidéos, Audios , Ecrits avec slogans pub)

-          Nominations de Secrétariats Permanents dans chaque pays

-         Conception de supports visuels (tee shirt, casquettes, pins, foulards, pagnes….)

-         Rédaction et légalisation des statuts et règlement en fonction des lois en vigueur dans chaque pays.

 

2-ACTIONS A MOYEN TERME

-         Prise de contact avec un cabinet d’avocat

-         Attache avec un cabinet d’huissier

-         Officialisations des COORDINATIONALES NATIONALES

 

3- ACTIONS A MOYEN ET LONG TERME

-         Activités de lobbying (points de fortes concentrations humaines, espaces de libres expressions, gouvernements, Union Africaine, ONU, Union Européenne, BRICS…)

-         Offensives juridiques

-         Mobilisation de fonds

-         Sensibilisation et mobilisation des masses

 

 

CHRONOGRAMME D’ACTIVITES

1-LOBBYING

-         Mouvements panafricanistes

-         Organisations sous régionales et régionales

-         Universitaires et enseignants

-         Elèves et Etudiants

-         Organisations de paysans et artisans etc..

-         Organes de Medias partenaires  

-         Organisations des femmes et Jeunes a travers l Afrique

-         Partis politiques panafricains, socialistes et progressistes

-         Chefs et rois traditionnels

2-COMMUNICATION

-         Conférences et points de presses

-         Réalisation de documentaires

-         Communication sur les réseaux sociaux3-SENSIBILISATION DE MASSE

-         Concert

-         Marches et sit-in

-         Prières

 

3-PLAIDOYERS 

 

 ONU,  UA, CEDEAO, AMBASSADES etc

LES OFFENSIVES JURIDIQUES

Il s’agit de porter plainte contre les personnes physiques et morales auteurs des agressions impérialistes contre l’Afrique

-         La CPI

-         La France

-         Nicolas Sarkozy

-         L’ONU

-         Choi et Ban KI Moon

-         La CEDEAO

-         L,UA

-         Le Régime Ouattara

-         RFI

-         France 24

-         TV5 monde

 

 

LES CAMPAGNES DU MOUVEMENT AFRICA FOR AFRICANS

Len Think Tank AFRICA TO AFRICANS décline son chronogramme d’activités en une série de campagnes qui devront mobiliser les africains du continent et de la diaspora. Il s’agit notamment des campagnes ci-dessous mentionnées.  

 

1-LIBEREZ GBAGBO-LIBEREZ LAFRIQUE

2-   Eradication du Franc CFA

3-Transformation des matières premières agricoles, des hydrocarbures et des minerais au niveau local.

 4-Nationalisation des GSM

5- Rupture avec le FMI et la banque Mondiale

6-démantèlement des bases de l’armée française en Afrique

5-Rupture avec canal plus et promotion des initiatives locales telles que le canal SEE AFRICA au Benin

8-Appropriation luttes nationales pour l’amélioration des conditions des travailleurs et le recul de la pauvreté.

 

 

OBJECTIFS, ORGANISATION ET FONCTINNEMENT

OBJECTIFS

Nos objectifs se résument en ces deux points :

1/ La libération totale de l’Afrique sur tous les plans pour obtenir sa souveraineté et son unité a travers les Etats Unis d Afrique.

2/ La libération du président Laurent Gbagbo ainsi que tous les otages africains de la communauté internationale.

ORGANISATION

v La Coalition FREE GBAGBO FREE AFRICA est dirigée par l’organe exécutif dénommé  COMITE PANAFRICAIN DE COORDINATION  dont le rôle est de coordonner toutes les actions du mouvement a travers le continent et dans la diaspora. Il traduit les réflexions et les propositions du mouvement en actions concrètes. Le Président du bureau du  CPC nomme les membres du CPC et  valide les propositions nationales des Secrétariats Permanents.

v L’Assemblée Panafricaine est son organe suprême de decision qui énonce l’idéologie et la politique du mouvement. Elle valide les bilans  du CPC, désigne le Président et le Porte Parole et approuve le Bureau du CPC.

v les Secrétariats Permanents Nationaux organisent la mise en place des  COORDINATIONS NATIONALES (CN) au sein desquelles sont représentées les organisations membres. Les COORDINATIONS NATIONALS diriges par un président désigné par consensus. Il est assiste par deux  vice présidents, un  SG, un SO, Secrétaire a la Communication et un Secrétaire aux Finances. le Président  du CC peut nommer des adjoints aux postes stratégiques. Cependant le bureau doit être léger (10 membres maximum) pour être plus opérationnel et efficace. Tous les mandats sont valables pour trois ans

v En cas de conflits, la négociation demeure le dernier recours. Les sanctions sont légères (avertissement, blâme) sont prises de manière consensuelle au niveau des  comites de coordinations nationales. Les sanctions graves (suspension, radiations) quant a elles sont prises niveau de l’Assemblée Panafricaine.

 

v Le financement de la campagne provient des droits d’adhésions, de la cotisations des membres,  de la vente des gadgets, des legs et dons.

 

v Les taux de cotisations seront définis au sein des organes Comites de Coordination Nationales.

 

CONCLUSION 

Sortir l’Afrique et les Noirs des griffes du système esclavagiste qui condamne le continent  à la soumission et a l’expropriation de ses richesses est bien possible.

Le Think Tank AFRICA TO AFRICAN y croit et y travaille de manière inlassable à travers ses campagnes. La campagne LIBEREZ GBAGBO LIBEREZ L’AFRIQUE qui figure au cœur de ses priorités demeure la voie royale vers la souveraineté, la dignité et la liberté en Afrique.

Le procès du Président est assurément le procès de la France colonisatrice et des puissances impérialités de la dite communauté internationale.

Le triomphe du Président sur la cabale internationale et sa libération marqueront le début de la libération de l’Afrique tout entière.

C’est pourquoi tous les africains et les afro descendants doivent s’impliquer dans ce combat du siècle pour donner a la Cote d’Ivoire une véritable alternative et  a l’Afrique, un nouveau cap d’espérance.

Fait par la Coalition LIBEREZGBAGBO-LIBEREZLAFRIQUE

LE COMITE PANAFRICAIN DE COORDINATION

Bruno SYMAHOU .Le Porte Parole

TOURE N Zeguen . President du CPC

===================================================================================

Contatctez nous

Email: mspdinfos@gmail.com

Cel: 00229 96358151 /00233560161606

Site:www.afrikanewsmultimedia.com

 

 

 

Bruno Simahou, lecrivain panafricaniste , Porte Parole

Bruno Syamahou, le panafricaniste , Senior Consultant de AFRICA TO AFRICANS

LESCLAVAGE CONTINUE A CE JOUR . Africa to Africans

Le Think Tank AFRICA TO AFRICANS invite tous les africains a prendre leurs responsabilites

TOURE N ZEGUEN President du CPC

Toutes les organisations de lutte en Afrique et de la Diaspora sont invitees a creer leur coalitions locales dans leurs pays>dixit TOURE ZEGUEN