ININTEGRATION PANAFRICAINE : La jeunesse du pays des hommes intègres a investi Sawadogo Hamed nouveau President des jeunes burkinabes en Cote dIvoire

   Publie le 4 avril 2018 a 13h 25                                     

La jeunesse du Burkina Faso a procédé le samedi 30 mars dernier à l’investiture de son président Hamed Sawadogo à  Abidjan à la bourse du travail de Treichville. C’est tout le peuple burkinabé : jeunes, femmes et vieux qui ont répondu à l’invitation de la jeunesse du conseil national du Burkina en cote d’ivoire (JCNB-CI), organisation nationale des jeunes Burkinabès, nés, résidents et exerçant sur le territoire national ivoirien.

La cérémonie a été rehaussée par la présence effective de son excellence monsieur l’ambassadeur d’Espagne en cote d’ivoire, du représentant du ministre amichia François, des chefs coutumiers  Burkinabès d’Abidjan et de l’intérieur du pays.

Prévu pour 10h, c’est à 11h47 que la cérémonie a débuté avec l’entrée en fanfare de celui qui sera 3heurs plutard investit. Hamed sawadogo a foulé les escaliers de la grande salle de l’union générale des travailleurs de cote d’ivoire ou l’attendait une foule compacte acquise à sa cause, criant et chantant de joie, et ce, dans un tonnerre d’applaudissement. Il est rejoint 37 minutes après par sawadogo mamadou président du conseil national des burkinabés de cote d’ivoire, patron a cet effet d’Hamed sawadogo. C’est avec l’hymne national du Burkina Faso prévue et l’hymne national de la cote d’ivoire spécialement demandée par le président du conseil national des burkinabés de cote d’ivoire, que la cérémonie a pris son envole.

Dans son allocution d’ouverture, le président du comité d’organisation a remercié  tout les participants et a mis un point d’honneur sur la délégation venue spécialement du Burkina Faso pour témoigner de leur soutient effective a Hamed sawadogo. Il a été suivi dans ses propos par le représentant du maire de Treichville, le ministre François Amichia. Quant a l’ambassadeur d’Espagne en cote d’ivoire, il a demandé que le président des jeunes burkinabés du pays hôte soit un modèle et transmette à ses camarades les valeurs de probités et d’intégrité que prônent les ressortissants du Burkina Faso.

L’investiture proprement dite a succédée à la série d’allocution. Au total, une vingtaine de personnes dont l’épouse du président de la JCN-B a investit sawadogo Hamed dans son fauteuil de premier président des jeunes burkinabés de cote d’ivoire. Sa lettre de nomination a été lu et remise par sawadogo Mamadou président du conseil national des burkinabés de cote d’ivoire. Il lui a rappelé a cet effet, les principes qui caractérisent un leader à savoir  que la jeunesse du conseil national des burkinabés de cote d’ivoire n’est pas un parti politique.

En conséquent sawadogo Hamed ne représente pas de parti politique. Toutefois la jcnb_ci peut soutenir les institutions républicaines de son pays. Ainsi, dans son allocution de clôture le président investit a promis que les jeunes burkinabés en cote d’ivoire travaillerons en bonne intelligence avec les peuples ivoiriens qui les ont accueillis. A cet égard, il a promis consolider les liens avec les nationaux ivoiriens.

« L’heure est venue de faire preuve de plus de responsabilités dans la cohabitation avec les ivoiriens. Car, notre vision c’est le panafricanisme des jeunes afin de renforcer la solidarité et la cohésion entre les peuples ». a-t-il indiqué.

Plusieurs artistes burkinabés ont égayés le publique sans la présence d’un artiste ivoirien. Déjà ! Pourrait-on dire.

 Par Souloua Hyppolithe.

Correspondant Permanent en RCI 

#Afrikanewsgroup