ENQUETE SUR ESCROQUERIE : France Afrique / PIERRE CLERFEUILLE, le prédateur français de Nantes au cœur d’une grave et rocambolesque affaire d’escroquerie depuis le Cameroun jusqu’en France au détriment d’investisseurs africains .

                                   

Ceci est un véritable SOS lance par votre organe communautaire panafricain pour venir en aide a des africains et africaines victimes de pratiques désormais connues comme étant celle de véreux occidentaux qui se font portant passer pour des poches de moralités. Hélas .Lisez et découvrez la méchanceté et l’escroquerie scientifiquement organisée par ce français contre nos parents .

 

Chers compatriotes, chers panafricanistes engagés, Chers amis de la diaspora, Chers amis

membres du SOS RACISME en France, Africanewsgroup vous met à disposition une des

Facéties, une des vitrines des agissements de ceux qui par des moyens détournés

continuent d'exploiter notre continent.

 Avec minutie et sans rien laisser de notre détermination  dans cette longue et légitime lutte pour la libération totale de l’Afrique. Il s'agit d'une nouvelle forme d'exploitation humaine ,une forme déguisée de l'esclavage en plein 21 nième siècle. L'économie française sous perfusion continue sous plusieurs formes à être alimentée comme dans les années ou l'impérialisme faisait ses premiers pas .

 

Dans ce registre nous allons vous faire un point de la situation pour votre gouverne avec des

résultats spectaculaires .Un coup d'épée sur notre tête et qui attire l’attention de tous : Nous

parlons des choses concrètes avec des données officielles et des sources officielles. Le

classement officiel des dirigeants français dans les médias spécialisés tel que BFM

BUSINESS sans oublier les autres magazines et autres quotidiens d’information

d'orientations économiques parlent d’un Monsieur qui s'appelle CLERFEUILLE Pierre

comme un grand entrepreneur français avec un chiffre d'affaires de près 1 800 000 € il y a

quelques années et à l'heure actuelle son chiffre d'affaires à quintupler.

 

À.Les chiffres

La Question qui se pose c'est comment ce personnage funeste à t-il réussi à se faire un nom

parmi les plus grands entrepreneurs français et considéré comme un modèle de la réussite.

Cette question avec l’ensemble des mouvements des vrais panafricanistes, nous nous

sommes posés. Et dans certaines rédactions des publications ont eu lieu déjà . Nous

sommes conscients de la réponse qui trouve son origine dans la stratégie de l'impérialisme depuis sa création .Cette idéologie de l'Inquisition aberrante qui considérait à tort les peuples du Tiers monde et

particulièrement du continent africain comme étant de la seconde humanité. Pire encore

des décennies durant depuis la colonisation en passant par les travers des crimes et autres

actes de terrorisme d’Etat contre les États africains et les peuples braves d’Afrique, ces

malfrats de grands chemins , se sont transformés en serpent de mer pour échapper au

grand mouvement du panafricanisme et de la prise de conscience des africains à assurer

leur destin .

 Le pillage éhontée de l'économie africaine continue bien . Avec une vitesse

vertigineuse car des débats sur les nouvelles formes d'école d'économie , la course est

lancée pour stopper la descente aux enfers diaboliques de leur nation. Benoit Hamon

initiateur avec des courants de gauche en a appris à ses depens : les # hétérodoxes contre

les orthodoxes de l'économie mondialisée # . Et c'est ce que vous devez savoir chez tous

les pseudos entrepreneurs qui sous des fallacieux prétextes de la mondialisation, sucent

l'économie africaine au profit de l'Europe et particulièrement de la France de Macron .

 

 Après enquête dont les premiers éléments à la disposition des panafricanistes , nous sommes en

mesure de vous dire comment ce malfrat des finances , un des bras armés de la nouvelle

classe des esclavagistes français opèrent au Cameroun ;ce beau pays d’Afrique centrale et

poumon de l'économie des pays de la CEMAC qui est touché dans son noyau, une petite

partie de l’iceberg.

 

B/ DE LA MÉTHODE

1.La stratégie de Pierre CLERFEUILLE

Arrivé au Cameroun les mains vides , juste quelques billets d’euros, il vend son image de

français impérialiste et de faux d'entrepreneur déguisé sous les boisseaux de la Wouri

(cours d'eau a Douala ) . Il crée deux sociétés à Douala au Cameroun. Des co associés

entrepreneurs locaux se joignent à lui sans arrière pensée.

Les entrepreneurs locaux mettent à sa disposition des garanties financières .Ce prédateur financier à la MADOFF sans foi ni loi , cache son véritable projet au grand dam des entrepreneurs camerounais qui

se battent contre vents et marées à assurer le développement économique et sociale de

leur pays .

 

Deuxième stratégie ,il crée en France la Société Nantaise de Commerce International

(SNCI) qui est domicilié dans le ville de Nantes , une ville connue en partie pour l’histoire de

la traite des esclaves à cause de son port !

Les deux sociétés ainsi créées, cet adepte et agent commercial ou encore pire mandataire

au service de nouveau cadre d’extorsion des fonds et de pillage de l'Afrique, réussit par des

fausses facturation et écritures comptables à virer d’importantes sommes d’argent en

France . Il participe même à des financements locaux des campagnes de certains élus

nantais .

Mais ce n'est pas tout pour arriver près de 8 à 9ans, à réaliser une telle prouesse digne du

sinistre MADOFF ,il va s'infiltrer dans une famille camerounaise innocente de tous ses

projets macabres .Le lien est tissé et la fausse intégration et ou adaptation à la culture

locale engagée.

 

C/ ACTE DE RACISME ET D’EXCLAVAGE

La devise de cet prédateur hors norme c'est celle du citron , qui une fois pressé et le jus

récupéré, est jeté à la poubelle dans un oubli total .

Et c'est ce qui s'est passé . Méthodiquement il a roulé dans la farine tous les co associés

Camerounais, il organise la mise en faillite programmé de First Cameroun l’entreprise qu’il

dirige avec des fonds camerounais, il rentre en France avec la famille.

Pour béatifier son projet, il se débarrasse de la manière la plus inhumaine de son épouse

de nationalité camerounaise : injures et propos racistes, bastonnades et abandon de cette

jeune et innocente princesse camerounaise avec enfants sans ressources. Ça se passe sur

le territoire de la France. Avec plus de 6000 000 € de chiffres d’affaires, l’on est capable en

tant que français et en France malgré les lois et règlements d'être auteur reconnu des

traitements inhumains et dégradants, propos racistes envers femme et enfants .

 Le tout pour blanchir les sommes colossales pillées en Afrique et sur le dos des africains ,il déclare la

liquidation judiciaire de SNTCI et comme l’argent plaît aux Avocats qui ignorent tout de son

vrai visage, il créé une nouvelle société PTRM Export et cherche à repartir à l’assaut d'un

autre pays africain.? Quelle intelligence économique?

 

D/ LA COMPLICITÉ DE LA FRANCE

Quand nous voyons des députés français comme Nadine MORANO, Marine Le Pen , qui

donnent des leçons à l'Afrique et à ses dirigeants (sans ignorer Emmanuel Macron le jeune aux vieilles  pratiques de vieux ), l'on se pose la question aussi comment

elles peuvent accepter de recevoir l'argent de l’Afrique et par hypocrisie raconter du

n'importe quoi !

La brigade financière de la France est elle complice de ces forfaitures, des infractions

pénales ,de ces crimes économiques passible des juridictions  crédibles et impartiales?

La guerre que le candidat Macron avait promis contre les agissements des prédateurs

comme le montre ce profil est elle abandonnée?

Notre rédaction reviendra sur cette affaire du siècle et ce n'est pas la première pour de plus

amples détails .

Chaque pays du contient africain tout comme chaque africain doit prendre conscience de la nécessité de notre unité dans la lutte ici comme dans la diaspora car notre sort dépendra des rapports de forces que nous imposerons aux colons et impérialistes esclavagistes unis et sans pitié pour nous .

 À vous les panafricanistes , la lutte ne fait que commencer!

 

Affaire a suivre …

 

Charles Malone Mayomo

 

Email: laredaction@afrikanewsmultimedia.com/ afrikanewsgrouptv@gmail.com

#Afrikanewsgroup

#Rezopanacom