RCA/ LE MINISTRE ARMEL SAYO A COEUR OUVERT :Le passage de Jean Yves LE DRIAN n’est rien d’autres qu’un acte de renforcement des relations diplomatiques entre la RCA et la France. Les centrafricains ont faim et soif de paix et de réconciliation.

Le ministre ARMEL Sayo se dit pret pour le DDRR et interpelle tous les centrafricains

Interview avec le Ministre ARMEL SAYO N : Le passage de Jean Yves LE DRIAN

N’est rien d’autres qu’un acte de renforcement des relations diplomatiques entre la RCA et la France. Les centrafricains ont faim et soif de paix et de réconciliation.

                                       

Le ministre (Commandant  de l’Armée Nationale ) Armel Sayo a du deserter les FACA a un moment donné de l’histoire de son pays pour créer son organisation  et devenir  le Président du groupe armé Révolution Justice et signataire de l’Accord de Paix de Brazzaville.Il fut  minsistre de la Jeunesse et des Sport puis ministre de l'Habitat et du Logement  pendant la Transition sous Catherine SAMBA PANZA. Nous avons eu cette interview avec lui a la veille du DDRR qui démarre le 14 novembre prochain .Lisez

 

AFRIKANEWSGROUP :  Le ministre français des Affaires étrangères vient d'effectuer un séjour eclair mais très riche en annonces dans votre pays. Quelles sont vos impressions ???

 

 

Le Ministre ARMEL SAYO : La France reste le partenaire privilégié de la République Centrafricaine

Contrairement a toute autres illusions, ce passage justifie le renouvellement de sa lettre de noblesse au profit de la RCA. Cette visite n’est rien d’autres un acte de renforcement des relations diplomatiques entre nos deux pays, la RCA et la France,   a une période ou nous avons tous besoin .Je ne peux que m’en réjouir

 

AFRIKANEWSGROUP :   Pouvons nous croire enfin que toutes ces mobilisations internationales ,Russes et Françaises notamment ,sont des bons signes pour le succès du DDR et du retour définitif de la paix et la Réconciliation ?

 

- Le Ministre ARMEL SAYO :   Qu'importe ces mobilisations dans toutes leurs formes, l'objectif recherché est: La Paix, la Sécurité le Développement et la stabilité de la  Centrafrique.

Dans son cas d'espèce, le chantier prioritaire de la RCA est le DDRR (Démobilisation, Désarmement, Réinsertion et Rapatriement) que je considère pour ma part, comme facteur et gage de la paix tant attendu par tous les Centrafricains.

 Evidemment le cadre le plus approprie serait un état renforcé capable de jouer pleinement ses pouvoirs régaliens et un dialogue permanent inclusif avec l’ensemble des acteurs tant locaux qu’internationaux.

    En outre La France et  la Russie membres permanents du Conseil de Sécurité de l'ONU n'en voudrons pas le contraire. Elles devront plutôt converger leurs énergies pour atteindre cet objectif en synergie avec l’ensemble  de nos partenaires et institutions comme l’ONU et l’Union Africaine. Il faut pour cela, et j’insiste la dessus, que la gouvernance locale joue pleinement sa partition et  agisse selon les règles de l'art en parfaite harmonie avec les différentes composantes de notre nation , du peuple centrafricain  .

 

AFRIKANEWSGROUP :     La mise en place de la Cour de Justice Spéciale pour la RCA installée  récemment va telle faciliter ou rendre difficile ce processus de paix dans votre pays comme le disent certains ?

 

Le Ministre ARMEL SAYO :    Pas du tout. Je ne partage pas ce pessimisme des uns et des autres. Au contraire. La justice est le troisième organe du pouvoir de l'état. En Centrafrique, le renforcement de la justice par la CPS (Cour Pénale Spécial), tombe a point nommé étant donné que la crise qu'a connue notre pays a brisé les fondements de toutes les institutions de l’état jusqu'au fondement socio-culturelle.

Il ya eu de nombreuses exactions et crimes crapuleux  dans notre pays. Des nombreuses victimes, dégâts collatéraux directes et indirectes restent sans consolations et justice à ce jour. Les freins sur le chemin de la paix et  la réconciliation nationale sont énormes et seule la justice pourrait rassurer l’ensemble de nos populations, ou a tout le moins la justice constitue un pas prépondérant vers la normalisation de notre pays. Le pardon et la réconciliation en sont d’autres.

  Mais en tout état de cause, la justice n’empêche pas le pardon,  Comme on peut aussi le dire  le pardon n’exclus pas la justice.

Il nous faut intégrer en nous et dans ce processus un équilibre salvateur entre pardon,  réconciliation et justice pour  la paix tant recherchée par les Centrafricains. En effet, les Centrafricains ont faim et soif de cohésion,  de paix et de justice .Mais  c’est tous ensemble que nous devrons œuvrer sincèrement a atteindre cet objectif commun. La Cour Pénale Spéciale travaillera en harmonie avec  toutes les institutions et forces vives de ce pays en tenant compte de toutes les composantes de la RCA .Je suis optimiste .

 

AFRIKANEWSGROUP :      Votre mot de la fin à l’endroit de tous les partenaires nationaux et internationaux au vue de la récente crise qui a conduit à la destitution de votre ex président de l'Assemblée Nationale l’Honorable Karim MEKASSOUA  ?

 

Le Ministre ARMEL SAYO :     Qu'il me soit permis la mesure du devoir, exprimer une reconnaissance particulière à l’ endroit de tous les partenaires nationaux  qu'internationaux pour n'avoir ménagé aucun effort dans la gestion de la récente crise parlementaire ayant drainé un apaisement au détriment d'une tension qu'il y' avait en présage. Jai foi que le calme et l’harmonie reviendra au sein de notre parlement

 Alors que nous sommes a la veille du démarrage du DDR qui est une étape décisive dans la normalisation de la vie de notre pays , j’en appelle au sens patriotique de tous les centrafricains sans exclusive et a l’engagement , au sacrifice de tous nos partenaires afin que notre patrie une bonne fois pour toutes la joie du vivre ensemble , de la paix , de la cohésion sociale  et le développement harmonieux qui en découlera. Ceci est un défi et un objectif national. Que Dieu nous y aide.

 Merci a vous Afrikanewsmultimedia pour votre engagement panafricain.

 

AFRIKANEWSGROUP : C’est plutôt nous qui sommes honorés .Merci a vous et bonne chance a la RCA

 

Interview réalisé par Charles Malone Mayomo

Email : afrikanewsgrouptv@gmail.com

 

#Afrikanewsgroup

#PaixenRCA

#RCADEBOUT