COMMUNIQUÉ NUMERO 14 DE LA CICC SUR LE POINT DE LA SITUATION DU COVID19 / Non aux Depistages,aux Vaccins et Confinements EN AFRIQUE ET AILLEURS .

COALITION INTERNATIONALE CONTRE LE CORONAVIRUS ET LES AUTRES PANDEMIES
 
SECRÉTARIAT EXECUTIF INTERNATIONAL
 
DIRECTION DE LA COMMUNICATION DU SECRÉTARIAT À L'INFORMATION
 
VERSION EN FRANÇAIS
 
 
Déclaration de Presse du Secrétariat Executif International du 9 Mai 2020
 
"Non aux Dépistages obligatoires. Non aux Vaccins et au Confinement en Afrique et ailleurs dans le monde." 
 
Considérant les différentes réalités, informations et campagnes en cours dans le monde la Coalition Internationale Contre le Coronavirus et les autres pandémies#CICC informe les peuples Africains que cette pandémie de covid19 est bel et bien une catastrophe naturelle provoquée par des humains qui ont tout planifié afin d'obtenir des résultats précis qu'ils ont cru obtenir suite à un confinement prolongé, des fermetures prolongées des entreprises et lieu de travail, de réflexions collectives, de prières ou méditations et d'échanges divers qui élèvent les esprits, les consciences et le moral des peuples.
 
Considérant que le processus de la prévention ou même de la guérison dépend toujours principalement du mental, de la confiance ou de la foi du patient, alors que tout le processus mis en place par L'OMS et certains gouvernements répond à l'unique but de détruire le moral des personnes saines et aussi des  malades,
Considérant que la cacophonie constatée autour des origines, des symptômes et des thérapies attachées au covid19 sont des sources additionnelles de destruction de la confiance des peuples du monde entier et en particulier Africains en ces institutions qui ont démontré leurs insouciance et complicités en plusieurs occasions en Afrique et dans le monde avec l'exemple du paludisme et du VIH SIDA
 
Enfin, au vu des bilans de milliers de morts du COVID-19 en Amérique et Europe qui n'ont été possibles que grâce à la complicité, la cupidité et l'indifférence des dirigeants ou de certaines institutions que nous connaissons.
Surtout au vu de l'acharnement de ces institutions et personnalités à vouloir sauter les grands foyers de contaminations et de morts du COVID-19 en Europe et en Amérique pour venir s'acharner sur l'Afrique avec leurs tests de depistages, traitements inefficaces et vaccins la CICC décide :
 
1/ De déclarer l'inefficacité des confinements prolongés et demande la réouverture immédiate et sans délai des entreprises publiques et privées pour permettre aux hommes et femmes de reprendre leurs activités quotidiennes.
 
2/ De soutenir le maintien durable des mesures barrières afin de sensibiliser et améliorer l'isolation des personnes atteintes et du virus. Le port du masque a fait la preuve de son efficacité sur tous les coins et recoins de la planète.
Convaincus que nous sommes de la grande probabilité d'une deuxième vague de la crise du COVID19, comme il est de coutume, un peu partout pour les épidémies de fièvres et virus, la CICC exige à tous d'observer pendant encore des mois le port des masques et le strict respect des mesures de distanciation. 
 
3/Conseille les traitements selon l'ensemble des soins disponibles avec la médecine endogène naturelle dont les prouesses sont avérées depuis des siècles à travers le monde et de la médecine dite moderne de produits chimiques dérivés, tout en tenant compte de ses effets secondaires indésirables et dangereux.
Par conséquent nous réaffirmons avec vigueur notre soutien à l'Artemesia, au Covid Organic de Madagascar, à l'Apivirine du Dr Valentin Agon et les autres trouvailles africaines. 
4/ La CICC demande aux Africains et personne d'origine africaine à travers le monde entier de refuser catégoriquement tout tests de depistage jusqu'à preuve du contraire car en de nombreux endroits en occident et en Afrique il existe des preuves de l'existence de tests de depistages déjà contaminés (Canada) et défectueux inefficaces ou tronqués d'avance (Tanzanie).
Plusieurs cas avant ces derniers avaient relevés en Espagne et Italie ou même aux États-Unis des tests défectueux pour plusieurs raisons différentes les unes des autres et souvent dissimulées de manière curieuse.
5/ La CICC réaffirme son opposition catégorique aux campagnes injustifiées de vaccinations projetées en Afrique et conseille plutôt à l'OMS et Bill Gates et consorts de commencer par l'Amérique, l'Europe et la Chine d'abord avant de revenir penser à l'Afrique qui ne compte que 1% des 250000 déjà observés sur la planète des victimes du COVID-19.
En cas de récidive la CICC se réserve le droit de demander aux gouvernements Africains de refuser la présence sur le territoire africain, d'une liste d'un certain nombre d'institutions et de personnes que nous rendrons publique dans un bref délai.
6/ La CICC demande avec insistance la 
libération de prisonniers en Afrique selon les critères de vulnérabilité énoncés par l'ONU et complétées par la CICC.
 La CICC invite pour cela la société civile africaine d'utiliser tous les moyens légaux de pression et de sensilisation tels les négociations, les pétitions, déclarations de presse, sit-in etc. 
 
7/Enfin la Coalition Internationale Contre le Coronavirus et les autres pandémies#CICC demande aux peuples d'Afrique et du monde de redoubler de vigilance et d'ardeur et de solidarité dans ce combat contre cette pandémie imposée à la race humaine par ceux qui ont voulu et planifié une dépopulation satanique et genocidaire qui ne répond qu'à leurs intérêts destructeurs, ultralibéraux et démagogiques.
En effet l'ennemi et ses objectifs étant connu aucune légèreté de notre part de saurait être tolérée car le péril est déjà là à nos portes désormais. 
 
Cette guerre contre le Coronavirus est désormais quotidienne, permanente et totale ( avec près de 3 millions de contaminations pour plus 250 000 morts déjà ) car il s'agit de sauver la race humaine toute entière contre des riches mafieux (que nous connaissons) sans foi ni loi par notre révolte générale dans l'unite, la Solidarité et la dignité.
 
La CICC invite les peuples du monde sans distinction de nationalité, de régions, de religions, de bords politiques à nous unir pour la vie afin de redéfinir une nouvelle Alliance Humaniste Internationale pour une Alternative Crédible dans un nouveau Contrat Social entre nous, afin de nous choisir une Nouvelle élite et une nouvelle Civilisation Universelle propice à la vie et au développement intégral de l'homme dans un environnement sain. 
Ensemble Tuons le COVID19 pour la libération définitive de notre Continent Afrique et de la race humaine. 
Que Dieu nous garde et nous guide dans lutte de Transformation Totale, de Progrès et de Paix Profonde. 
Fait en Afrique 
Le 9 Mai 2020 
Pour le Secrétariat Exécutif du CICC 
Toure Moussa Zeguen 
Le Président
WhatsApp 0022961476491 

TOURE M. Zeguen , ICAC Chairman

President Andry Rajoelina of Madagascar